Mot à maux : l'empathie

April 17, 2018

 

Définition de l'empathie

Etymologie : du latin in, dans, à l'intérieur, et du grec pathos, ce qu’on éprouve, souffrance. 

Le terme "empathie" a été créé en allemand (Einfühlung, ressenti de l'intérieur) par le philosophe Robert Vischer (1847-1933) pour désigner le mode de relation d'une personne avec une œuvre d'art qui permet d'accéder à son sens. Il a ensuite été repris par Théodore Lipps et Karl Jaspers puis par Sigmund Freud avant de s'imposer plus largement, traduit par empathy en anglais et empathie en français.

 

En psychologie, l'empathie est la capacité de ressentir les émotions, les sentiments, les expériences d'une autre personne ou de se mettre à sa place.

 

Cette attitude nécessite un effort de compréhension intellectuelle d'autrui. Elle exclut cependant toute confusion entre soi et l'autre, tout mouvement affectif personnel ainsi que tout jugement moral. En effet, l'empathie n'implique pas de partager les sentiments ou les émotions de l'autre, ni de prendre position par rapport à elle, contrairement à la sympathie ou à l'antipathie.

 

En philosophie, l'empathie désigne l'appréhension immédiate de l’affectivité d’autrui.

 

En résumé, être dans l'empathie consiste à se concentrer sur les autres et donc de se dissocier un peu de soi, mais sans risque de se perdre totalement. Connaissez-vous une telle personne ? alors allez vite la prendre dans vos bras ! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

November 29, 2018

September 27, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2017 tout droits réservés                        

  • Facebook Social Icon
LaCoursive_Logo.jpg